Même les jeunes se sont impliqués dans l’action.

PHOTO DNA


« Une rose, un espoir » :

 

 

le week-end était placé sous le signe de l’action de lutte contre le cancer.

 

 

C’était la cinquième édition en Alsace Bossue favorisée par le beau temps.


 GRAND BRANLE-BAS DE COMBAT durant deux jours aux abords et dans la salle polyvalente mise gracieusement à disposition des organisateurs par la commune pour l’arrivée de quelque 200 motards. Les participants ont pris connaissance des directives avant le départ.

Petersbach a vécu ainsi durant le week-end au rythme de l’action de solidarité à travers toute l’Alsace Bossue. Les 15 000 roses préparées par une centaine de bénévoles le vendredi ont trouvé acquéreurs.

Les motards au grand cœur ont desservi les habitants de 69 villages prévenus de leur passage par voie de presse. Avant le grand départ, la pasteure Manuela Kraft et le père Joseph ont béni les équipages. L’accueil a été chaleureux partout. « Nous partons mon époux et mois pour la journée dominicale et j’ai eu peur qu’on nous oublie mais heureusement le passage des motards s’effectue ce samedi », s’est inquiété cette dame.

« Ça fait chaud au cœur »

Les dons étaient versés dans des urnes scellées et étaient comptabilisés au retour de chaque groupe. Le sourire des motards en disait long sur l’accueil réservé. « Ça fait chaud au cœur, nous avons trouvé les gens déjà prêts, leur porte-monnaie en main », a précisé un motard.

Les responsables à l’accueil et à la comptabilité semblaient très satisfaits la première matinée et la journée du samedi s’annonçait meilleure que celle de 2011 avec 31 000 euros recueillis. La recette totale enregistrée dépasse finalement les 49 000 euros, soit une progression de 3 000 euros par rapport à l’année passée.

Les organisateurs et les motards ont été encouragés par la présence d’invités de marque, dont le ministre Philippe Richert et son épouse, les conseillers généraux Gaston Dann, et Jean Mathia, le maire de Petersbach Christian Schmidt et son adjoint Richard Jung, le président départemental de la Ligue contre le cancer Jean-Clause Janser, médecin cancérologue, et le vice-président Gilbert Schneider. Tous ont relevé l’action de solidarité de bénévoles qui vont dans la même direction, pour « faire avancer » la lutte conter la terrible maladie. Ils ont eu un mot pour la cheville ouvrière Paul Stoebner, qui était absent pour raison de santé.

A noter que durant deux jours, la restauration a été entièrement offerte par les commerçants d’Alsace Bossue, de sorte que les seuls frais à la charge de l’association sont l’achat des roses. Avec l’accord de la commune de Butten, Gaston Muller, vraie locomotive, a pu annoncer les dates et l’endroit de l’action 2013 : les 27 et 28 avril dans cette dernière commune.